Web

 

 

- Année 2006 -

Décembre 2006 :

Benet - 16 décembre 2006 : Quelques CIMOIS se dirigent vers Benet pour dire non à ce projet d'incinérateur de farines animales. CIMES soutient Benet Air Pur et continue sa politique du Ni ici, Ni ailleurs...

Un petit résumé de la journée par Geneviève : Une délégation de CIMES s'est rendue à Benet pour apporter le soutien de notre association aux anti incinération de Benet à l'invitation de nos amis de Benet Air Pur.
Bien qu'il ne fasse pas très chaud, les associations ont réussi à bien mobiliser la population avec une manifestation festive et colorée, voire déguisée.
La palme du déguisement cependant peut être décernée à un éminent membre de CIMES dont vous pourrez apprécier sur les photos jointes, la recherche vestimentaire. Le CIMES d'OR du plus beau manifestant peut, sans contestation possible, lui être décerné.
Notre participation a été fort appréciée, tout comme celle des autres associations anti incinération qui avaient répondu présentes. Outre les 2 associations de Benet et CIMES, nous avons rencontré des représentants de Challans, du collectif de la CAN et de la FEVE. Chaque association a été invitée à s'exprimer devant les manifestants.
En ce qui concerne CIMES, le message qui leur a été adressé est un message d'espoir et de soutien. Nous avons évoqué les similitudes entre les projets d'incinérateurs de Melle et de Benet. Nous avons rappelé que notre mobilisation et nos démarches nous ont conduits à la victoire et avons affirmé que ce qui a été possible à Melle est possible à Benet.
Nous avons reçu de nombreux remerciements pour notre présence et notre intervention ce qui fait toujours plaisir et sommes repartis satisfaits vers Melle après avoir savouré un vin chaud bien mérité.

Benet -dec  2006Benet -dec  2006Benet -dec  2006Benet -dec  2006

Benet Air Pur mène le combat contre cet ultime projet...

Visite de Loubeau le 2 décembre 2006 : Un groupe de 15 CIMOIS vient faire le point sur la situation à Loubeau. Des photos et un compte rendu complet de cette nouvelle visite....

Loubeau 2006

Octobre 2006 :

20 Octobre 2006 - assemblée générale : En 4 ans d'existence, CIMES est plus présente que jamais grâce notemment à l'apparition de notre propre journal. De plus, la crainte d'un incinérateur de farines animales s'estompant, CIMES peut enfin se diversifier et s'intéresser à de nombreux sujets environnementaux. Une quarantaine de personnes était présente à cette AG.

Retrouvez donc comme tous les ans :Le bilan moral 2005/2006 réalisé par Geneviève;Le bilan d'activités 2005/2006 réalisé par Sylvie;Les perspectives 2006/2007 réalisées par Alain et Alexis.

AG 2006AG 2006

Adhésions à l'entrée sous l'oeil vigilant de la "patronne".

AG 2006AG 2006AG 2006

Création du journal de l'association : l'écho des CIMES. Un premier tirage à 3000 exemplaires d'un 4 pages d'informations sur l'association et nos préoccupations, le tout sur papier recyclé dans une imprimerie locale certifiée imprim'vert (Italic 79).

Echo des CIMES numéro 1 - Oct 2006

La distribution du journal s'organise. L'objectif : que les 3000 exemplaires soient dans les boites aux lettres des 12 communes du Canton de Melle avant la fin de la semaine qui suit. Bon courage aux courageux volontaires !

Lecture des cartes, mise sous enveloppe et partage des exemplaires, le plus dur reste à faire !

16 Octobre 2006 : 4 membres de CIMES se rendent à Lesson pour l'AG de Benet Air Pur, histoire d'apporter notre soutien et notre expérience face à ce nouveau projet d'incinérateur de farines animales. CIMES continue donc à rester dans la logique qu'elle a toujours pronée : "Ni ici, ni ailleurs."

AG de benet Air Pur - Oct 2006AG de benet Air Pur - Oct 2006

Septembre 2006 :

Depuis décembre 2005 l'état nous doit 800 euros que l'on attend toujours.... Des détails en cliquant ici !

Projet à Benet, CIMES soutient les locaux : Nous avons toujours eu comme slogan "NON A L'INCINERATION, NI ICI, NI AILLEURS" . C'est pourquoi CIMES apporte son total soutien aux opposants de l'incinérateur de farines animales à Benet. Et c'est pour cette raison que le Conseil d'Administration de CIMES a reçu à Melle une délégation des opposants à l'incinérateur de Benet afin de l'aider par son expérience d'une bataille gagnée avec le soutien de la population.

Revue de presse : Les bons tuyaux de CIMES - NR du 09/09/2006 et Une délégation de Benet Air Pur a rencontré les Mellois de CIMES - CO du 8 septembre 2006

3 juin 2006 - réunion des adhérents :

Entre 2 assemblées générales, CIMES réunit ses adhérents pour faire le point sur le travail en cours. Une quarantaine de personnes ont répondu à l'appel.

JUIN 2006

2 principaux sujets ont été abordés : derniers RDV et analyses d'eau de Loubeau...

- Nos derniers rendez-vous avec notre avocat, avec M. Gautier du syndicat mixte du Pays Mellois et à la préfecture. Différentes rencontres qui ont permis de faire le point sur nos différents dossiers en cours.

RENDEZ VOUS AVEC MAITRE PIELBERG LE 5 AVRIL 2006 : Une délégation de CIMES a rencontré maître Pielberg, notre avocat, le mercredi 5 avril 2006. Suite aux rumeurs insistantes sur la volonté de Rhodia et Mellergies, de vouloir relancer un nouveau projet d'incinérateur et pour cela, vouloir déposer une nouvelle demande de permis de construire, nous avons pensé nécessaire de lui demander conseil.
Maître Pielberg est particulièrement serein : il faut attendre l'éventuel nouveau dépôt de permis de construire pour pouvoir riposter et dévoiler nos atouts.
Comme après chaque rencontre avec Maître Pielberg, nous sommes ressortis très confiants, son assurance est communicative et, il nous a déjà prouvé que nous pouvions avoir entière confiance en lui.
Grâce à lui, nous avons gagné 2 fois contre le premier permis de construire, s'ils relancent un nouveau projet, nous les attendons de pied ferme et n'hésiterons pas à faire appel, une nouvelle fois, à la mobilisation et au soutien financier de nos adhérents et sympathisants.

RENDEZ VOUS A LA PREFECTURE  MERCREDI  19 AVRIL 2006 : Une délégation de CIMES a été reçue à la préfecture par M. Chiaro, secrétaire général de la préfecture (et également sous préfet de Melle) et par M. Laronde, chargé de l'environnement.

1er sujet évoqué, conformément au courrier du préfet : la décharge de Loubeau. Pour nos interlocuteurs, tout aurait été en ordre, les travaux auraient été faits il y a peu de temps; ils en auraient eu la confirmation par le SICTOM, exploitant du site. Nous avons démenti leurs propos et avons fourni, pour preuve, les photos de notre dernière visite. Pour ce qui est des analyses, elles seront à notre disposition (nous les avons reçues depuis : voir le travail d'Alexis et d'Henry sur ce sujet).

Nous avons ensuite souhaité parler de la plateforme industrielle Rhodia / Danisco. Pour le secrétaire général  pas de doute, il y aura un nouveau dépôt de permis de construire pour l'incinérateur et les quelques petites erreurs du premier dossier seront corrigées, le nouveau ne devrait pas comporter beaucoup de modifications... Alors, une fois encore, le dépôt d'une nouvelle demande : info ou intox ?
Nous lui avons fait remarquer que les farines stockées seraient brûlées avant qu'un incinérateur ne soit construit, ce à quoi il a répondu qu'il n'y avait pas que celles de Chatillon sur Thouet à brûler mais celles de toute la France. Nous avons évoqué notre théorie comme quoi Rhodia souhaitait mettre un incinérateur pour qu'il y ait continuité d'activité sur le site et ainsi ne pas avoir à payer le coût d'une dépollution en cas de fermeture. Nous avons demandé quels étaient les moyens dont disposait l'Etat pour faire appliquer la loi, en cas de départ d'une entreprise, pour imposer la dépollution du site. M. Chiaro nous a répondu qu'il existait des procédures ! Le CLIC pour Rhodia/Danisco où nous serons présents, remplacera la CLIS. Il y a du retard car ils n'ont pas reçu une réponse de tous les participants
souhaités. Le   CLIC se mettra en place mais pas avant l'été.

PPI : Toujours aucune nouvelle de la date de mise en place. On nous a confirmé que ce sont bien les services de l'Etat (la préfecture) qui étaient en retard et non Rhodia/Danisco. Il ne sait pas trop quand le PPI sera mis en place . Les courriers que le Préfet nous avait envoyés disaient que la procédure avait été lancée fin 2003 et qu'elle aurait dû aboutir au 1er semestre 2005 mais qu'avec les problèmes de sécheresse et le risque de pandémie (grippe aviaire), il avait été impossible d'être dans les temps. L'approbation était donc reculée de plusieurs mois , mais dès lors que la rédaction serait terminée, il serait soumis à l'avis des conseils municipaux et mis à la disposition du public pendant un mois. Les courriers du Préfet précisaient également que toutes les données avaient été collectées auprès de l'entreprise, des collectivités locales, service de secours etc. Donc un de ces jours il devrait bien y avoir un PPI.

Nous avons demandé où en était l'obligation de reboisement faite à Rhodia pour compenser le déboisement occasionné pour la construction de la nouvelle station d'épuration. Nous les avons informés que nous n'avions aucune réponse à nos nombreuses demandes pour savoir si le reboisement avait été effectué : où et comment ? M. Laronde nous a assuré que cela avait certainement été fait et qu'il aurait facilement l'information. Il nous a promis qu'il nous la transmettrait très prochainement et il nous l'a envoyée depuis : rien n'a été fait car "Rhodia a des difficultés pour trouver des terrains !!! Toutefois la direction de l'agriculture et de la forêt a récemment rappelé à Rhodia qu'il s'agit d'une obligation, et que si dans un délai d'un mois rien n'était fait, un arrêté de mise en demeure serait proposé à la signature de M. le Préfet". Affaire à suivre...

Dernier sujet abordé : les 800 € que l'Etat nous doit, suite au procès contre l'incinérateur. Pour M. Chiaro, pas de problème, nous allons les recevoir mais il ne sait pas trop quand  mais, il ne faut pas s'inquiéter, cela va arriver. Sur conseil de notre avocat nous venons d'envoyer une lettre recommandée au trésorier payeur général afin que la somme prévue nous soit règlée avec les intérêts de retard.

Bref, cette rencontre a durée une heure et demie.

- Une partie des analyses réalisées sur le site de Loubeau par le SICTOM ont été analysées par Henry Vina, président de la société de pêche. Sans être spécialistes du sujet, nous avons pu soulever certains problèmes qui auguront des actions futures...

Tentative d'analyse des analyses de Loubeau....

JUIN 2006JUIN 2006

Mai 2006 :

Annonce d'une réunion des adhérents de CIMES le 02 juin 2006. Le but de faire le point sur les actions de l'association entre 2 AG.

Avril 2006 :

Nouvelle visite à Loubeau... Les travaux ont enfin commencés mais il en reste temps à faire !

Il y a quelques mois, des CIMOIS participaient au jury des nez pour évaluer l'impact olfactif de l'usine de Melle. Les conclusions viennent de nous parvenir !

Mars 2006 - Interview de Geneviève Paillaud sur l'usine de Melle :

4 élèves du Lycée de Melle interviewent notre présidente dans le cadre de leur TPE sur "Quelles sont les influences de l'usine de Melle sur l'environnement du Mellois ? ".

Février 2006 :

CIMES passe enfin au papier recyclé pour tous ses courriers et communiqués. Nous continuons à privilégier l'utilisation des mails et mailing tant que cela est possible.

20.01.2006 - Galettes des rois et tracts.

L'idée était de faire un petit bilan sur les événements de ces dernières semaines (Annulation du permis de construire de l'incinérateur) avec les adhérents et sympathisants de l'association. Une cinquantaine de personnes a répondu présente. Cette grande victoire ne nous empêche pas de rester très vigilants et d'être prêts à agir devant tout nouveau coup tordu... A bon entendeur ! Nous avons aussi profité de cette "réunion" pour organiser la distribution des 6000 tracts sur les raisons de notre victoire.

galettes des rois 2006

Pourquoi CIMES a-t-elle gagné son procès ? Partie 1 et Partie 2

Janvier 2006 :

Création sur le site des pages démarche écologique citoyenne. Le site est entièrement lifté et la navigation est, je l'espère, grandement améliorée.

07.01.2006 - Nouvelle visite du site de Loubeau

En ce samedi de janvier une trentaine de personnes de CIMES sont retournées à Loubeau pour faire le point sur l'avancée des aménagements au niveau de cette ancienne décharge. Toute les infos sur cette visite dans notre page Loubeau, visite du 07.01.2006.

Actions de CIMES

Accueil site

 

Partager cette page CIMES sur facebook