Web

 

 

- Epandage des boues des usines de Melle et projet d'unité de Méthanisation -

Années 2014 et 2015 - unité de méthanisation Meth'Innov :

Automne 2014 : CIMES donne sa position sur ce projet d'unité de Méthanisation. Argumentaire de CIMES à télécharger en cliquant sur le lien.

Février 2015 : suite à l'enquête publique de 2014, des membres de CIMES ont rencontré les responsables de Meth'Innov. Cette rencontre nous a plus interrogés que rassurés. Vous trouverez le compte rendu de la rencontre avec Meth'Innov en cliquant ici.

Mai 2015 : CIMES écrit aux différents acteurs en s'interrogeant sur les dates d'affichage du permis de construire. Les courriers sont à télécharger en cliquant ici : pour le maire de Melle, pour Meth'Innov.

Mai 2015 : Contribution à l'enquête publique complémentaire de CIMES et argumentaire sur l'avis défavorable de l'association.

Documents (réponses faites à Cimes, rapport, annexes et conclusions des commissaires enquêteurs) sur le site de la préfecture en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.deux-sevres.gouv.fr/Publications/Annonces-et-avis/Enquetes-publiques-consultation-du-public-et-arretes-complementaires/MELLE/SAS-METH-INNOV-a-MELLE

 

Juillet 2013 - Enquête publique sur l'épandage des boues :

La révision du plan d'épandage des boues d'épuration des usines de Melle a débuté mi 2013. Une enquête publique avait été lancée. CIMES c'était donc logiquement penché sur la problématique environnementale de cette activité.

- Rencontre avec le collectif des habitants de Tillou : vendredi 5 juillet 2013, une délégation de CIMES (Geneviève Présidente, Sylvie Secrétaire et Isabelle Trésorière) s'est rendue à Tillou à l'invitation du collectif des habitants de Tillou opposé à l'épandage des boues de Rhodia sur les terres agricoles. Nous avons profité de cette journée de signature contre le projet pour répondre aux interrogations des membres du collectif et des habitants. La plupart des questions concernait les possibilités juridiques, les actions, les moyens de s'opposer à ce projet. Nous avons volontiers répondu à ces demandes et avons rappelé tout ce que nous avions mis en oeuvre lorsque CIMES avait été confronté au projet d'incinérateur. L'échange a été intéressant et fructueux et notre association s'est engagée à déposer son avis sur le registre d'enquête publique. Nous avons annoncé que les zones concernées se situant sur plusieurs communes, CIMES émettrait un avis concernant le projet global d'épandage. De plus, nous maintenons le contact et répondons aux sollicitations et demandes complémentaires formulées par le collectif.

- Juillet 2013 - Pourquoi CIMES se positionne contre le projet d'épandage des boues présenté lors de l'enquête publique 2013 ? En quelques pages nous exposons notre point de vue sur les risques environnementaux et sanitaires de l'épandage des ces boues bien particulières. Cet argumentaire a été remis au commissaire enquêteur lors de l'enquête publique.

Position de CIMES sur l'épandage des boues industrielles des usines de Melle à télécharger en pdf

- Ensemble des documents officiels à télécharger sur le site de la préfecture en cliquant ici.

- Revue de presse :

9 juillet 2013 - Nouvelle République :

La pétition des Tillolais contre l'épandage des boues

30 juillet- La Concorde :

Documentation

Accueil site