CIMES et le programme Re-Sources

7 septembre 2010 : présentation du programme Re-Sources.

Le 7 septembre, nous nous sommes rendus à Brioux à l'invitation de l'animatrice du Programme Re-Sources (Reconquête de la qualité de l'eau - Bassins d'Alimentation des captages prioritaires de la Boutonne amont) qui nous proposait de nous faire part de l'objectif et de l'état d'avancement des travaux. Tout d'abord, nous avons pu apprécier la disponibilité et la gentillesse de notre interlocutrice.
La démarche est plutôt positive et pleine de bonnes intentions. Elle est basée sur la concertation et l'échange afin de définir des objectifs concernant la qualité des eaux mais, malheureusement, pas la quantité. Ces concertations auront lieu dans le cadre de conseils de surveillance de la structure auxquels participeront de nombreux acteurs : associations environnementalistes, élus, irrigants, industriels, etc.  CIMES devrait y siéger tout comme des industriels tels Danisco ou Rhodia.

Les objectifs devraient être définis en commun (ce qui présage des discussions animées) mais le but est d'améliorer la situation. Un des problèmes étant qu'une fois les objectifs adoptés, il n'y aura aucune mesure coercitive pour les faire respecter.

L'enjeu de la démarche est de donner la priorité de la ressource en eau pour subvenir à l'alimentation en eau potable de la population.  Cela passe par l'objectif de conserver et de reconquérir la capacité d'exploiter les ressources avec un minimum de traitement. Les eaux superficielles et souterraines, les types de pollutions, les activités seront étudiées.
Tout commencera par l'établissement d'un diagnostic, suivi d'un programme d'actions et ceci, sur les bassins d'alimentation de la Boutonne amont (Melle n'est pas comprise dans ce périmètre, c'est principalement l'extrême sud du département qui est concerné). Bien entendu, nous prendrons part à ce travail, si, comme il est prévu, nous y sommes invités et œuvrerons, autant que possible, à l'amélioration de la situation.

Compte rendu réalisé pour CIMES par Geneviève Paillaud

Fermer cette fenÍtre