- Nous aurait-on menti ???? -

Nb : Page réalisée en 2003 lors de notre bataille contre l'implantation d'un incinérateur de Farines Animales... Tout sur ce combat en cliquant ici.

On nous a longtemps affirmé que la technologie utilisée pour l’incinération de farines animales est totalement incompatible avec l’incinération des déchets ménagers (évoqué notamment à la CLIS du 07 novembre 2003). Quand on n’y connaît pas grand-chose, on croit  les experts, mais une navigation sur des sites ultra fiables peut faire vaciller cette belle idée préconçue (Est présenté ici ce qu'on  peut trouver, il est évident que rien ne vaut la lecture des documents originaux dont l'adresse est précisée).

Sur les sites de VonRoll-Inova :

Sur ces pages, ils nous informent que «Pour traiter vos déchets spécifiques comme les boues de STEP et notamment les farines animales, reposez-vous sur notre technologie du lit fluidisé». Il y est aussi expliqué que le lit fluidisé consiste à incinérer des déchets sur un lit de sable mis en suspension grâce à un flux d’air ascendant. Etant donné que Von Roll préconise cette technologie pour les farines, on peut craindre que cette technologie soit celle prévue à Melle puisque c'est le fabricant prévu pour ce joujou incinératoire...

Sur une autre page il y est expliqué que le lit fluidisé est utilisé pour les boues et les déchets prétraités. Ceci confirme aussi l’hypothèse du lit fluidisé pour Melle.

Si vous  souhaitez vérifier la source : http://www.vonrollinova.ch/site/francais/technologie/index.html et aussi http://www.inova-france.com/images/pdf/panneau6.pdf

Sur le site de L’ADEME :

Mais la technologie du lit fluidisé ne s’arrête pas à l’incinération des farines, comme nous l’indique l’ADEME avec ce titre de rapport : Traitement Thermique des  Déchets ménagers en Lit Fluidisé

Rien que le titre  laisse supposer que la technologie lit fluidisé est adaptée aux déchets ménagers. On apprend même qu’il existe 5 unités de ce type en France. Bien sûr, des problèmes techniques liés aux produits traités sont évoqués et sur le plan économique, cette technologie parait peu intéressante, mais toujours est-il que c’est possible. Et dans quelques années ne sera-t-il pas plus intéressant d’avoir un incinérateur à lit fluidisé qui tourne avec des déchets ménagers plutôt qu’un incinérateur sans combustible ?

Si vous souhaitez vérifier  la source : http://www.ademe.fr/htdocs/actualite/comptes-rendus/Documents/litfluidise.PDF

Ah, et puis j'oubliais, il n'a de doute façon jamais été prévu de brûler à Melle que de farines animales puisque c'est aussi un moyen pour l'usine de se débarasser de ses boues d'incinération...

Documentation

Accueil site