Revue de presse par CIMES

Web
CIMES

 

 

 

- Farines, incinération et gestion des déchets -

Les farines animales : haut de page

04 et 12 décembre 2007 - CO : destockage à Chatillon

Le premier camion de farines animales est sorti hier. Le déstockage des farines animales a rééllement commencé à Chatillon sur Thouet. Le but est de tout vider en 19 mois. Les farines vont donc aller pour moitié dans les cimenteries françaises (comme Airvault) et pour moitié dans des structures étrangères (centrale thermique en Italie par esemple).

L'élimination des farines animales en rythme de croisière dans une semaine. On apprend dans cet article que la société suisse Mindset est chargée de l'élimination des 500 000 dernières tonnes de farines en France.

Même si l'on regrette que nos farines partent si loin pour être traitées, ce que l'on constate, c'est bien ce que nous avions prévu puisque le problème de Chatillon, voire celui des farines, est réglé bien avant la date à laquelle l'incinérateur de Melle aurait dû être mis en place... Notre peur de voir Melle devenir un incinérateur de déchets autres que les farines se confirme donc par ces articles...

27 janvier 2006 - NR : Farines animales à Châtillon : enfin le début du déstockage ! Partie 1 et partie 2. Un appel d'offres va avoir lieu pour l'élimination d'une partie des farines.

23 novembre 2004 - NR : La cimenterie d'Airvault lorgne sur les farines de Chatillon.

9 novembre 2004 - NR  : Des farines en bon état et bientôt déstockéesLors d'une CLIS le préfet a affirmé que les farines de Châtillon ne sont pas dégradées et que leur déstockage aura lieu en 2006. Taille du doc : 584 Ko en Pdf.

Nb: Encore une source de carburant qui disparaît pour « notre » incinérateur. Mais que veulent-ils y brûler ?

5 octobre 2004 - NR : La préfecture bosse sur les moyens de se séparer des farines de Châtillon-sur-Thouet.

L'incinération : haut de page

    Septembre 2006 - information du CNIID : "Ségolène Royal affirme qu'il ne faut plus construire d'incinérateurs en France. Et ce quelle que soit la ville considérée, qu'elle soit gérée par le PS ou l'UMP. Le CNIID et de nombreuses associations se réjouissent qu'une figure politique ait enfin le courage de rompre avec la politique du tout incinération qui sévit en France depuis plusieurs années, au détriment des alternatives et de la réduction des déchets en quantité et en toxicité. La France qui ne recycle que 20 % de ses déchets ménagers projette encore de construire 16 nouveaux méga-incinérateurs, et ce malgré une très forte opposition citoyenne. Nous déplorons que l'actuel gouvernement soit plus à l'écoute des lobbies industriels que des citoyens et nous saluons la déclaration de Mme Royal qui prend le contre-pied de cette attitude de blocage. Partout où des constructions d'incinérateurs sont projetées, les citoyens s'opposent massivement.  Il est temps de lancer un vrai débat sur les liens entre santé et environnement et sur l'absence totale de concertation publique concernant la gestion des déchets. Le CNIID appelle donc chaque élu à se positionner pour un moratoire sur la construction de toute nouvelle unité d'incinération. Des alternatives plus respectueuses de la santé et de l'environnement sont disponibles et ont su montrer leur efficacité dans de nombreuses collectivités à travers le monde (Belgique, Allemagne, Canada, Nouvelle-Zélande, etc)"

    CIMES (adhérent du CNIID) se réjouit de la prise de position courageuse et claire de notre députée qui confirme au niveau national le point du vue que nous lui connaissions au niveau local.

    Décembre 2005 - Annulation du permis de construire de l'incinérateur : Une page sur cette victoire de CIMES et de nombreux articles expliquant le pourquoi du comment.

     

    Janvier 2005 : Un collectif contre l'incinération se forme à Niort. Plus d'informations et d'articles dans la page consacrée à ce sujet: Incinération à Niort

Septembre 2004 : Cimes organise une manif festive pour dire non à l'incinérateur de Melle. Retrouvez dans notre page manif les articles parus dans la NR et le CO.

En juillet 2004 dans la presse locale de Plouvara: Le préfet dit NON à l’incinérateur… Il n’est pas cool leur préfet ?

Plouvara. Incinérateur : le non du préfet

Incinérateur à Plouvara, le préfet dit non

28 juin 2004 - CLIS animée : Un préfet un peu chahuté, un projet qui ne fait pas l'unanimité... Le projet d'incinérateur de farines et boue a Melle fait toujours débat.

Fin 2003 - Enquêtes publique de 2003 : Beaucoups d'articles et d'infos sur les raisons de l'opposition de CIMES au projet d'incinérateur de boues et farines sur le site de Rhodia / Danisco à Melle.

17 novembre 2003- CO  : La CAN doit choisir entre l’enfouissement et l’incinération des déchets

28 octobre 2003 - CO  : Les habitants de Grosbreuil en Vendée refusent l’implantation d’un incinérateur d’ordures ménagères

.

3 juin 2003 - NR  : SARIA combat les mauvaises odeurs, SARIA dépose sur son site de Benet un projet d’incinération des farines, évocation des problèmes de nuisances sur le site de Benet qui est un centre d’équarrissage.

Gestion des déchets : haut de page

5 novembre 2003 - NR  : Les déchets font débats, journées nationales du Mouvement d’action rurale à Lezay  avec une conférence sur les déchets et les problèmes qu’ils posent.

29 octobre 2003- NR: Le SMITED étudie l'usine pour déchets. Recherche d'une solution pour le traitement des déchets à Champdeniers.

Revue de presse

Accueil site